Travailleurs sociaux : catégorie A, de mensonges en reports

Parcours Professionnels Carrières et Rémunérations (P.P.C.R.) et simulacre de catégorie A :
Initialement prévu en février 2018, le gouvernement Macron vient d’annoncer un  report  d’un an (1er février 2019) de l’accès au « petit A » des assistant.es de service social. Ceci alors même que loin de la grille A type en vigueur dans toute la Fonction publique, le nouveau A qui nous est « vendu » se situe loin en deçà des attentes des professionnel.les (inférieur au A obtenu par les infirmières scolaires !). Ce « petit A », s’il était confirmé, génèrerait une très faible augmentation de nos salaires tout en rallongeant le temps passé dans chaque échelon.

Lorsque les assistants sociaux revendiquent la catégorie A , ils demandent aussi le salaire qui va avec, pas seulement un changement de lettre ! Un travailleur social qui accéderait en 2020 au dernier échelon de la classe exceptionnelle percevra 46 points de moins qu’un attaché territorial de 1er grade au dernier échelon.Rappelons que la filière sociale est très majoritairement féminisée….
La CGT a toujours revendiqué le « A type » pour les personnels sociaux , seule grille en adéquation avec leurs diplômes, compétences et responsabilités.

http://www.lagazettedescommunes.com/529662/rendez-vous-salarial-2017-de-la-fonction-publique-les-employeurs-soulages-les-agents-contraries/

 

L’évolution de la formation :
La CPC (commission professionnelle consultative du travail social et de l’intervention sociale) émet des avis sur la création des diplômes, l’élaboration des référentiels, la certification et tout ce qui concerne l’évolution des qualifications professionnelles. Son dernier rapport propose une nouvelle organisation des formations qui fondrait les actuels D.E. d’assistant de service social, éducateur spécialisé, conseillère en économie sociale et familiale et éducateur de jeunes enfants. Les deux années de tronc commun pourraient être complétées par une éventuelle troisième année centrée sur la conduite de projet.
Pour la CGT , cette proposition tend à gommer les identités professionnelles spécifiques et préfigure la disparition de notre métier. Ce projet est, par ailleurs, loin d’améliorer le service rendu aux usagers.


Le diplôme d’État :
En mars 2017, le gouvernement a homologué les diplômes du travail social au niveau II (grade licence) du répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) mais… sans rétroactivité ! Cette reconnaissance ne concernera que les étudiant.es qui entreront en formation à compter de 2018 et seront diplômé.es en 2021. Cette décision scandaleuse exclue tous.tes les professionnel.les déjà diplômé.es.
La CGT exige l’homologation immédiate des DE de tou.tes les diplomé.es. Il s’agit là de reconnaitre toute une profession et les professionnel.les aujourd’hui en exercice.

http://www.anas.fr/Communique-commun-sur-l-acces-a-la-categorie-A-des-travailleurs-sociaux_a1068.html

image JEPOIRRIER.flickr

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.