Nos revendications au Conseil Départemental 44

Revendications CGT CD44

A la CGT les revendications s’établissent à partir des besoins des salariés. Le syndicat essaie de faire évoluer ces besoins vers des aspirations puis des revendications.

Il existe un recueil confédéral des orientations revendicatives de la CGT que l’on peut consulter ICI
  • L’arrêt de toute forme d’externalisation des missions : pour exemples, accompagnement des bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active personnes seules à Nantes et St Nazaire, mesures Aide Éducative à Domicile déléguées aux associations, prestataires à la Direction des Solutions Numériques, etc.
  • Des recrutements d’emplois statutaires,
  • La création des postes correspondants à toute création de service supplémentaire, exemple des collèges,
  • La création de postes en correspondance avec l’augmentation démographique (+ de 16000 habitants supplémentaires par an en Loire atlantique) et des nouveaux besoins exprimés au territoire,
  • Des moyens suffisants pour répondre aux besoins de la population, particulièrement dans le domaine médico-social (budget des aides financières, hébergement d’urgence, mesures de protection, moyens alloués à la prévention, etc.),
  • De ne plus être dans l’impossibilité de répondre aux demandes de soins et d’accueil dans le département, ce qui génère agressivité et violence et augmente les facteurs de risques psychosociaux (à mettre en lien avec l’inflation des rapports agression dans la collectivité),
  • De bonnes conditions de travail, à cet effet, nous exigeons de revoir les règles de gestion du temps partiel qui font l’objet aujourd’hui d’un véritable chantage managérial à l’encontre des agents,
  • Une gestion plus humaine des auxiliaires et une priorité d’accès à la stagiairisation pour les lauréats des concours avant toute mise à la vacance de poste en externe,
  • La reconnaissance de l’exposition d’une catégorie des agents à l’amiante,
  • L’ouverture de négociations sur le régime indemnitaire, les avantages sociaux, la revalorisation de la valeur faciale des tickets restaurants, de la ré-attribution du budget prévisionnel mutuelle santé au budget prévoyance,
  • L’attribution de la Nouvelle Bonification Indiciaire à tous les personnels de la protection de l’enfance et des professionnels en périphérie des quartiers prioritaires de la ville.

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *