Maillage territorial : préavis de grève CGT – FO à compter du 23 mars 2020

Maillage territorial des centres d’interventions :

Silence on ferme ??

Et maintenant, on fait quoi ???

Cette fois on y est !!

À travers les différentes réunions plénières organisées aux territoires entre la mi-janvier et le 24 janvier, les différents directeurs de délégations et les responsables des services aménagements nous ont présenté les différents projets de restructuration des centres d’intervention retenus.

Voici donc ci-dessous ce qui a été retenu sur les territoires :

  • Délégation du Vignoble :
    • Maintien du centre du Louroux Bottereau
    • Fermetures des centres de Clisson et Aigrefeuille
    • Construction d’un CI neuf à St Lumine de Clisson
  • Délégation d’Ancenis :
    • Modernisation des centres de St Mars la Jaille et d’Ancenis
    • Fermeture des centres de Varades, Ligné et Riaillé
    • Construction d’un centre neuf sur Mouzeil
  • Délégation de Chateaubriant :
    • Modernisation des centres de Chateaubriant, Moisdon la Rivière et Nort-Sur-Erdre
    • Fermeture des centres de Plessé, Treillières, Nozay et Saint-Julien de Vouvantes
    • Fermeture et reconstruction des centres de Guémené, Derval et Blain sur d’autres sites dans les mêmes communes
  • Délégation du Pays de Retz :
    • Fermeture des centres de St Pére en Retz, Arthon en Retz, Legé et fermeture du point d’appui du Pellerin
    • Reconstruction du centre de Pornic et réaménagement du point d’appui en centre du site de Pont Béranger
    • Modernisation des centres de Machecoul et St Philbert de Grandlieu
  • Délégation de Saint-Nazaire :
    • Fermeture des centres de Savenay, Saint-Nazaire et Herbignac
    • Modernisation du centre de Guérande
    • Reconstruction du centre de Pontchâteau sur un autre site

Les bons comptes faisant généralement les bons amis, les comp

tes sont très mauvais selon nous : fermeture de 17 centres sur 32, construction ou reconstruction de 7 nouveaux sites. Soit un futur à 18 centres d’interventions au lieu des 32 actuels

Deux grands, que dis-je, énormes perdants dans l’affaire :

Le service public et les agents

 

Du pourrissement volontaire à l’éclatement désiré…

Depuis de nombreuses années, la CGT entre autres, n’a eu cesse de dénoncer la dégradation continuelle et la casse régulière de l’outil que sont les centres d’interventions :

  • Dégradation des conditions de travail, ras le bol général, personnels à bout du fait d’une politique RH ne compensant pas les arrêts de travail ou les temps partiels
  • Volonté assumée de ne pas remplacer ou anticiper les départs en retraites et vacances de postes
  • Dégradation des bâtiments accentuée depuis 2007
  • Fortes dégradations des conditions matérielles de travail (vieillissement du parc automobile entrainant pannes et surpannes…)

En 2018, la fusion des centres de Vallet et du Loroux-Bottereau nous a été présentée comme solution aux problèmes. Cette solution miracle devait répondre à toutes nos attentes…

Dans le même ordre d’idée, on nous rabâche depuis de nombreux mois les efforts financiers de la collectivité pour changer nos véhicules et matériels.

Mais pour nous, on n’achète pas des agents par du matériel, les agents ne sont pas dupes….

Ce qui devait être un essai, une expérimentation, s’est vite transformée en volonté politique d’appliquer ces regroupements à tout le département, malgré les problèmes persistants.

Le tout devait être fait en étant garant des conditions de travail des agents, mieux les améliorer selon les élus. Il faudra nous dire depuis quand allonger les temps de trajet domicile/travail des agents est une amélioration des conditions de travail !!!

Et quoi de mieux que de prétexter des niveaux de services trop élevés pour justifier cette démarche…

Résultats :

–          Baisse des niveaux de service, délais d’interventions rallongés,

–          Fermeture de 14 centres sur 32, en attente de pertes de tâches ??

–          Baisse drastique des effectifs dans certains centres pour compenser les manques dans les autres (On supprime entre 1 et 2 agents par délégation, voir 5 sur St Nazaire pour compenser les embauches que l’on n’a pas fait au Pays de Retz sur Saint Philbert notamment, il faut trouver la bagatelle de 10 postes)

–          Mobilités des personnels sans compensations financières ni garanties maintien de rémunération

–          …..

La CGT et FO ont pris leurs responsabilités et déposé un préavis de grève à compter du 23 mars Voir documents joints). La CFDT devrait en déposer un de son côté aussi (désaccord sur les termes de fermetures de centres (contre ou le moins possible)

Vous trouverez ci-dessous les lieux et dates des réunions d’informations. N’hésitez pas, n’hésitez plus à venir nombreux à ces réunions. N’hésitez pas non plus à nous contacter, la CGT ou une autre OS, si on vous met des bâtons dans les roues pour participer à ces heures d’infos qui sont UN DROIT !!!

Il est encore possible de faire reculer ces projets nuisibles, contre les fermetures de centres et pour un service public de qualité avec des effectifs et des moyens supplémentaires.

Vous trouverez aussi le préavis de grève conjoint déposé par le CGT et FO ainsi qu’une pétition à signer et à ramener lors des heures d’infos. N’hésitez pas à la signer, une signature n’engage à rien mais des centaines de signatures obligeront le Conseil départemental à réagir.

On compte sur vous et on vous dit à très vite lors des réunions d’informations syndicales

Planning des heures d’informations syndicales CFDT, CGT et FO

Lundi 09 mars : 9h30/12h CI de St Mars la Jaille, salle de Réunion
Lundi 09 mars : 14h/16h30 Délégation du Vignoble, salle 101
Mercredi 05 mars : 9h30/12h Base Nautique d’Abbaretz, salle de réunion
Mercredi 05 mars : 14h/16h30 CIS de Trignac, salle de réunion
Vendredi 06 mars : 9h30/12h CI de Machecoul, Salle de réunion

 

Voir le préavis de grève

Télécharger la Pétition métiers des routes et VN

 

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.