Le 19 mars, grève et manifestations pour exiger la hausse des salaires et un modèle social solidaire

Alors que les annonces faites par le président de la République ou son gouvernement n’ont pas répondu aux attentes, que les prix des produits de consommation courante continuent d’augmenter, que la suppression de l’ISF (impôt sur la fortune) n’est pas remise en cause , le “Grand débat national” ne peut ni se substituer, ni contourner, encore moins être opposé aux revendications sociales et syndicales.

Il s’agit de gagner l’augmentation des salaires, des pensions et des minima sociaux, l’égalité femmes-hommes (qui rapporterait 62 milliards à l’économie française) et un véritable droit à l’éducation et à la formation. Il s’agit aussi de renforcer notre protection sociale et notre système solidaire de retraite par répartition.

Mais sans des services publics ouverts sur tout le territoire, avec les effectifs nécessaires pour répondre aux besoins des populations, il n’est pas possible de mener des politiques sociales efficaces, ni de combattre l’évasion fiscale ou de répondre à l’enjeu majeur d’une éducation adaptée aux jeunes. Le plan de suppression de 120 000 fonctionnaires, l’annonce de fermeture de tous les accueils aux usagers (dans les trésoreries par exemple) vise à mettre fin au modèle de service public et donc au modèle social que le monde entier nous envie…..

Télécharger le tract en pdf : TRACT 19 mars 2019

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.