Baisse des pensions. Dans toute la France, plus de 40 000 retraités en colère ont battu le pavé le 28 septembre !

L’UCR-CGT a comptabilisé ce 28 septembre à 19h sur 61 départements 43 820 participants dans 76 villes.

Les pouvoirs publics ont tenté de minimiser la mobilisation : la palme du ridicule revient à la Préfecture de Paris qui a compté 2000 manifestants quand les images montrent qu’ils étaient cinq fois plus nombreux.

Une fois de plus le gouvernement s’attaque au pouvoir d’achat des retraités, aux services médicaux et sociaux. Neuf organisations ont appelé les retraités à se mobiliser dans les départements sous des formes diverses ce 28 septembre.
Dans l’après-midi à Paris, les retraités étaient 10 000 à défiler.

A Nantes, 1 500 sont descendus dans la rue, répondant à l’appel de sept organisations syndicales. Chacune a exprimé ses revendications tandis qu’une délégation était reçue par le chef de cabinet de la Préfète : « Cette hausse de la CSG s’ajoute à une liste déjà longue d’attaques. Selon le gouvernement et Macron, il s’agit d’un effort pour les jeunes générations. Les retraités n’ont pas attendu pour faire preuve de solidarité et une nouvelle baisse de leur pouvoir d’achat réduira l’aide qu’ils apportent déjà aux jeunes générations ».

Communiqué de l’Union Confédérale des Retraités-e-s CGT

Forte mobilisation des retraité-e-s dans tout le pays !

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *